Histoire J'ai failli perdre mon œil droit.

  • Auteur de la discussion Laya
  • Date de début
Laya

Laya

Administrateur
Membre du personnel
Administrateur
Y'a des jours où tout va bien, puis d'un coup, tout va mal.
Ça m'est arrivé durant les vacances d'été 2018.


J'étais dans ma maison de campagne, il n'y a pas internet là bas. J'adore cette maison et le fait que internet ne soit pas présent n'est que rarement un problème.
Durant ces vacances là, des amis de mes parents sont venues et j'ai joué avec leurs enfants.
Je suis plus âgée qu'eux, ayant cinq ans de plus que le plus grand (enfin je crois).
Nous jouions tels des gamins avec une vielle brouette en bois. Les deux enfants étaient dans la brouette tandis que je les poussais avec le bout métallique de la brouette.
Au bout d'un moment, je fatigue. C'est vrai quoi, poussez près de cinquante kilos sans compter la brouette, c'est vite épuisant.

J'ai alors posé le bout métallique au sol et ai étiré mes bras.
Un des deux enfants a avancé de la partie arrière de la brouette à la partie avant.
Par effet de levier, le bout métallique est remonté et à cogné mon œil droit à une vitesse hallucinante.

Mon premier reflex fût de mettre mes mains sur mon œil droit, de courir vers la maison et de crier.
La douleur était insupportable,je n'ai jamais autant criée de douleur et croyez-moi,je ne crie pas pour moins que ça.
Mes parents et leurs amis, alertés par le boucan que je faisais, ont accourues vers moi. J'ai fermé les deux yeux et j'ai senti du liquide sur mes mains. J'ai compris que quelques minutes plus tard ce que c'était, lorsque mes parents m'ont posés sur le canapé et que ma mère s'est écrié "Elle saigne beaucoup".
J'étais quasiment SÛRE d'avoir perdu la moitié de ma vision. Je n'en étais pas complètement sûre étant donné que j'avais les yeux fermés.


Au bout d'un moment, une fatigue me prend et je gémissais de moins en moins. Ma mère m'a gueulé dessus comme si j'avais eu un 2 en maths : "NE T'ENDORS PAS!"
Je lui ai demandé pourquoi et elle a répondu que ça voudrait dire que j'ai un traumatisme crânien et qu'il faudrait m'emmener à l’hôpital.(L’hôpital le plus proche étant à 10 kilomètres, j'ai préféré retenir ma fatigue.)


Une heure après,on m'a demandé d'ouvrir l’œil. J'ai refusé car la douleur était énorme mais on m'a alors dit que le sang ne provenait pas de mon œil mais juste d'à coté. J'ai ouvert l’œil droit et je voyais.

Plus tard, l'enfant responsable de cette connerie s'est excusé. Son jeune age et le soulagement de ne pas avoir perdu mon œil droit me fit le pardonner.
 

Haut